Bene conçoit, fabrique et vend du mobilier de bureau design et ergonomique : plans de travail, bureaux de direction, sièges, armoires, cloisons

Wananow, l'internet facile pour tous

Mobilier de bureau BENE


Vous accordez au design intérieur de votre entreprise la plus haute importance, vous voulez apporter de l'élégance à vos bureaux afin que vos employés puissent travailler dans un environnement à la fois harmonieux et optimisant la productivité... Le site BENE vous éblouira par ses aménagements de rêve.


Un graphisme ultra tendance pour ce site à l'interface claire, sobre et chic où chaque rubrique est accessible sans la moindre difficulté. L'iconographie est choisie avec soin ; salles de réunions élégantes, accueils avenants et confortables, open space lumineux, espaces de détente... tout est pensé pour le bien-être de l'oeil, du corps et de l'esprit.

Outre ce large choix de meubles sur mesure, BENE vous conseille, analyse vos besoins et propose des schémas d'aménagement tout à fait innovants. Parmi les services en ligne, un catalogue à la mise en page classieuse et très pratique d'utilisation, un configurateur CAO (outil en ligne permettant de "construire" vous même votre meuble en quelques clics)

De plus, BENE est écolo ! Du choix du design à celui de la provenance des matériaux, tout est réfléchi pour la protection de l'environnement. Exemple : ce système de table modulaire dont chaque pièce se démonte permettant un recyclage par matière pure.

Seul petit hic mais des moindres, les communiqués de presse ne sont disponibles qu'en allemand et en anglais. Mais ne chipotons pas. En résumé, un site de qualité, très concept !

Voir bene.com

Quelques pages de http://bene.com/mobilier-de-bureau/ à visiter


...

Interview avec EOOS.

Les trois designers Martin Bergmann, Gernot Bohmann et Harald Gründl travaillent ensemble depuis 1995. En exclusivité pour Bene, ils répondent à nos questions sur la ligne design FILO qu’ils ont conçue. Et ils nous expliquent comment l’art du tir à l’arc les a inspirés pour créer un mobilier innovant.

QUELLES SONT LES CARACTÉRISTIQUES DE LA TABLE FILO ?
Le piètement est en aluminium coulé sous pression. Il se compose d’un tronc unique qui se divise en larges ramifications pour soutenir le plateau. Cette structure minimaliste offre une très grande portée et un espace optimal pour les jambes.

ET DU SIÈGE FILO ?
L’accoudoir du siège fonctionne comme un arc tendu. A l’endroit le plus fin, l’accoudoir se tend comme un ressort pour former un angle ouvert entre l’assise et le dossier. Aucun mécanisme n’est à l’origine de ce mouvement, l’accoudoir est son propre mécanisme.

QU’EST-CE QUI A INSPIRÉ LA LIGNE FILO ?
Mike Keilhauer a eu l’idée d’un siège facilitant la concentration avec tout ce que cela peut signifier. Nous avons alors fait des recherches sur les rituels de concentration et nous avons trouvé la technique du tir à l’arc. Nous avons ensuite invité un archer japonais à venir nous présenter l’art du Kyudo dans nos ateliers. Nous avons été séduits par la façon de respirer, la technique de concentration et l’unité que forment l’homme et l ’objet. Au moment du tir, nous avions déjà une idée précise du siège.

QUELLE IMPORTANCE A POUR VOUS LA SUBTILITÉ DE LA TABLE FILO ?
Elle est très importante. La table doit être une évidence au premier regard et dégager avant tout de la sérénité. Elle doit inspirer le « repos », au sens poétique du terme. La profondeur du projet n’est perceptible qu’au deuxième regard.

QU’EST-CE QUI VOUS PLAÎT LE PLUS DANS LE SIÈGE FILO ?
On ne peut pas rester immobile sur le siège, il vibre comme un arc tendu. Tout comme l’arc réagit au mouvement de l’archer, le siège réagit au moindre mouvement de l’utilisateur. Ce micromouvement est pour nous synonyme de concentration.

QUELLE EST VOTRE CITATION FAVORITE ?
« Never let the blood show » de Charles Eames. Peu importe les efforts et le temps réellement fournis pour concevoir un objet design, tout doit sembler naturel, comme si l’objet avait été créé en un seul jour.

QUEL EST VOTRE PROCESSUS HABITUEL LORSQUE VOUS DÉBUTEZ UN PROJET ?
Notre point de départ est l’orientation. « L’analyse poétique », la recherche d’images et de rituels est un des moyens de nous orienter. Nous concevons une sorte de système de gravitation pour ne pas nous perdre dans l’immensité de l’arbitraire.

A QUOI RESSEMBLE LE TRAVAIL COLLABORATIF ?
Le design est toujours synonyme de collaboration. Mais concernant notre travail à trois, nous sommes particulièrement sensibles au fait que le résultat est toujours meilleur que si nous avions travaillé chacun de notre côté. Les idées viennent, se développent et nous n’avons plus qu’à les suivre.

AVEC QUELLES PERSONNES TRAVAILLEZ-VOUSVOLONTIERS ?
Avec nos clients et notre équipe. Nous travaillons exclusivement avec les gens qui nous sont sympathiques. Si la communication passe bien, le reste suit tout seul.

OÙ AIMERIEZVOUS TRAVAILLER ? CHOISISSEZ UN LIEU, N’IMPORTE OÙ DANS LE MONDE.
Nous travaillons le mieux dans les départements de recherche et de développement de nos clients. Peu importe où cela se situe dans le monde. La foi commune en quelque chose de grand, l’enthousiasme et les incroyables connaissances ainsi obtenues donnent naissance à des moments de créativité, que l’on voudrait sans cesse revivre.

Copyright: Elfie Semotan

bene.com


...

Repenser bene.com

4 967 pages HTML, 2 485 e-mails, 1 485 tasses de café : voilà juste quelques chiffres qui résument notre nouveau site internet. Le jeu en vaut la chandelle : le nouveau site internet Bene insuffle une nouvelle idée du bureau.

Si vous êtes intéressés par la comparaison avant/après, et voulez en savoir plus sur notre championnat de baby-foot, nous vous recommandons vivement nos infographies.

Si vous voulez tout savoir sur les détails techniques et sur l’ergonomie d’utilisation, sur les fonctionnalités passionnantes développées par l’agence Liechtenecker, rendez-vous sur notre microsite.

Quid du reste ? La meilleure chose à faire reste de commencer directement avec une visite du nouveau site bene.com lui-même.

Les nouvelles fonctionnalités en un coup d’œil :

• Design modern et précis
• Mécanismes de navigation clairs et rapides
• Un système de d’interconnexions du contenu, pour une navigation optimisée
• Configurateur CAD en ligne
• Banque d’images

Nous vous souhaitons une excellente navigation !

  

bene.com


...

Un tableau blanc augmenté : Jakob Leitner répond à nos questions

We-inspire, créé en 2013, est un spin-off du « Media Interaction Lab », laboratoire de recherche spécialisé dans l’interaction média de l’École Supérieure autrichienne FH Hagenberg. Bene et we-inspire développent et commercialisent conjointement le Nice Wall, une large cloison interactive pour un travail créatif en équipe. Le dispositif combine intelligemment mobilier, multimédia et logiciels, et offre une solution propice à l’innovation. Nous avons eu l’occasion d’échanger avec Jakob Leitner, PDG de we-inspire, à propos des possibilités d’application du Nice Wall ainsi que sur ses points forts en matière d’innovation.
 

Monsieur Leitner, quelle est en quelques mots, l‘idée de base du Nice Wall ?
Le Nice Wall est une cloison interactive, extensible jusqu’à 30m de largeur, basée sur un système de projecteurs à focale courte. Jusqu’à sept personnes peuvent simultanément utiliser le Nice Wall, qu’il s’agisse de dessiner, présenter, brainstormer, grâce à une large gamme d’applications. Ce système regroupe un panel d’outils informatiques destinés à faciliter et optimiser les méthodes de travail collaboratif, que le contenu soit analogique ou numérique. Ordinateurs portables, smartphones ou encore papier peuvent également être intégrés dans l’utilisation du Nice Wall. Avec des espaces appropriés, ces différentes technologies invitent à des méthodes de travail variées. À l’avenir, nous souhaitons continuer à développer la multifonctionnalité et l’évolutivité du système et de la conception d’espaces, en nous assurant que les technologies et services existant comme futurs - à l’instar des services Cloud - pourront y être intégrés avec facilité. Notre objectif : que la collaboration numérique fonctionne le plus simplement et le plus naturellement possible.


D‘où vous est venue cette idée ?
We-inspire a été fondé durant l’été 2013, mais nous avions déjà derrière nous près de 10 ans de recherche & développement dans le domaine des systèmes interactifs et de l’aménagement d’espace.
Nous nous sommes pris de passion pour ce sujet au contact du Professeur Michael Haller durant nos années de licence à l’Ecole Supérieure Spécialisée d’Hagenberg. Cette thématique nous a ensuite accompagnés tout au long de nos études de master et de notre doctorat. Nous avons développé les bases de la technologie au cours de plusieurs projets de recherche au sein du « Media Interaction Lab ». Au regard des retours extrêmement positifs et de l’intérêt majeur de nos partenaires économiques, nous avons pris la décision fin 2011 de fonder notre propre entreprise et de traduire nos idées et le fruit de nos recherches en produits concrets. Toujours est-il que cela nous a pris près de deux ans avant que la société ne soit définitivement établie, période pendant laquelle nous nous sommes préparés au monde de l’entreprise avec le soutien du programme de pépinière « Tech2b ».


De l‘idée jusqu‘au produit : cela n‘a certainement pas été un long fleuve tranquille ?
Passer du travail de recherche à celui de développement produit est effectivement un énorme défi à relever : les prérequis en matière de simplicité et de fiabilité sont bien évidement bien moindres concernant un prototype de recherche qu’ils ne le sont avec un produit qui sera commercialisé. Nous avons également dû nous éloigner du jargon technique de la communauté scientifique pour nous rapprocher d’éléments de langage plus accessibles, un point sur lequel nous travaillons toujours aujourd’hui.


Et votre partenariat avec Bene ?
La coopération avec Bene a également commencé bien avant la création de notre entreprise. Nous avions équipé une salle de réunion à Hagenberg avec une cloison interactive dans le cadre d’un projet de recherche. Les expériences que nous avons pu avoir avec nos différents prototypes nous ont démontré que le succès d’un espace d’innovation ne se résumait pas à la technologie intégrée, mais que la conception de l’espace et le mobilier jouaient aussi un rôle prépondérant.
Le Professeur Haller a découvert le mobilier Bene sur le salon Orgatec en 2010, a été convaincu par les concepts et a décidé de contacter la marque. Il n’en a pas fallu plus pour que notre salle de réunion soit meublée en Bene. Notre coopération est allée depuis en s’intensifiant, et Bene est toujours un partenaire très actif dans le cadre de nos projets de recherche conjoints. Nous avons pu présenter le Nice Wall à un plus large public sur le stand Bene du salon Orgatec 2012, et la réaction des visiteurs a été incroyablement enthousiaste. Et aujourd’hui encore, pour tous les espaces que nous réalisons ensemble, je demeure à chaque fois impressionné par la manière dont les solutions Bene et We-inspire se complètent parfaitement l’une l’autre.


Dans quel cadre (département, entreprise, process) voyez-vous le Nice Wall être utilisé ?
L’étendue des applications est extrêmement variée et flexible, et nous sommes souvent nous-même étonnés des témoignages de nos clients sur l’utilisation qu’ils font de notre système.
J’irais même jusqu’à dire que cet outil est en mesure d’optimiser et d’accélérer tous les process où intervient la communication entre les collaborateurs. Vous pouvez installer le Nice Wall partout où l‘on utilise habituellement des tableaux blancs, des paperboards, du papier et des crayons, ou tout autre mode de présentation.


Il s‘agit donc d‘un produit extrêmement polyvalent ?
Absolument ! Cette cloison interactive transforme tout bureau ou salle de réunion en un espace multifonctionnel et novateur qui permet d’effectuer les activités les plus diverses, comme des présentations, des réunions créatives, des réunions de projet mais aussi de la planification de projet, des consultations techniques, de la visualisation de données, ou des présentations. C’est la raison pour laquelle, nos clients sont aussi issus d’industries très variées. Ce système est également utilisé par tous types de services, du développement produit au marketing, en passant par la comptabilité.


Toute entreprise novatrice devrait donc logiquement s‘intéresser au Nice Wall ?
Dans de nombreux secteurs, la complexité de nos tâches quotidiennes s’accroît constamment, demandant toujours aux collaborateurs de pouvoir s’échanger leurs expertises respectives. Il est donc primordial d’être en mesure de réduire la complexité des solutions de communication, afin de pouvoir se concentrer sur l’essentiel. Dans le cas échéant, le risque d’être submergé est grand et le travail serait rendu inefficace.
Nos solutions offrent des outils de travail intuitifs et permettent de réduire la complexité pour aller à l’essentiel : c’est le premier pas dans la bonne direction, selon moi.


Vous parliez d’intuitivité et de réduction de la complexité. Mais vos solutions sont-elles aussi accessibles aux collaborateurs les moins à l’aise avec les technologies du numérique ?
Bien entendu. La facilité d’utilisation était l’un de nos axes de travail principaux. J’en prends pour exemple l’intégration du papier. Un nouveau collaborateur capable d’écrire sur une feuille de papier devient de fait un acteur du Nice Wall. Ces notes sont transmises en temps réel au système via le stylo numérique, et peuvent être sauvegardées, modifiées, et transférées. Le bloc de papier, auquel chacun est habitué depuis les bancs de l’école, peut ainsi continuer à être utilisé comme à l’accoutumée. La différence tient au fait que grâce au Nice Wall, des copies digitales sont créées, et utilisées instantanément par les acteurs de la réunion.
Nous avons travaillé à la conception de nos applications suivant le principe d’une interaction la plus simple et la plus intuitive possible, afin que nos utilisateurs puissent se concentrer sur l’essentiel, à savoir leur travail et leurs idées.


Le portefeuille de produit we-inspire comprend les quatre applications w’sketch, w’brainstorm, w’write et w’capture. Pourriez-vous nous expliquer brièvement les fonctions spécifiques de ces différents outils ?
W’sketch est notre interprétation du tableau blanc numérique, et permet de dessiner et de projeter des présentations. Utiliser w’brainstorm revient à travailler avec des Post-It : une application parfaite pour les brainstormings ou pour la schématisation de « mind maps ». W’write permet d’intégrer des notes papier, w’capture permet de travailler avec du contenu provenant d’un ordinateur portable, smartphone ou tablette.


Quels sont les avantages du Nice Wall par rapport à un tableau blanc classique ? Avez-vous inventé une sorte de tableau blanc augmenté ?
Le système combine la facilité d’utilisation d’un tableau blanc avec les capacités de mise en mémoire et de calcul d’un ordinateur, tout en en élargissant grandement la surface de travail. De plus nous y avons intégré le papier, les ordinateurs portables et les tablettes. Je pense que le terme « tableau blanc augmenté » est parfaitement approprié.

  

bene.com


...

« Plus on est et plus il y a d’idees. »

L’agence d’architecture AllesWirdGut oeuvre depuis 1997 avec audace et créativité sans pour autant renoncer à un certain pragmatisme. Les projets réalisés par les deux bureaux de l’agence, à Vienne et à Munich, comprennent des logements et des bureaux, mais aussi le magdas HOTEL, un projet hôtelier caritatif. Herwig Spiegl est cofondateur d’AllesWirdGut et nous a parlé de ses visions, des processus créatifs et de la transformation du ciel.

QU’EST-CE QU’UN PROJET VISIONNAIRE POUR ALLESWIRDGUT ?
HS: Pour nous, un projet est visionnaire lorsqu’une idée parvient à s’imposer même si « ça a toujours été comme ça ».  

UNE MAJORITE DE VOS PROJETS CONCERNE DES ENTREPRISES. UN ESPACE INNOVANT, C’EST UNE GARANTIE DE SUCCES ?
HS: Un espace innovant aide en tous casà penser autrement. Il stimule les sens et l’imagination, et en cela il crée les conditions du succès.  

VOUS AVEZ TOUJOURS EU CE BESOIN DE CREER ?
HS: Je crois que tout être humain a envie de réaliser quelque chose dans sa vie. Et il y en a qui ont besoin de créer. Personnellement, j’ai toujours pensé que l’architecture était la rencontre de l’art et de la technique, c’est pour ça que j’ai choisi cette voie.

QUELLE EST L’IMPORTANCE DU TRAVAIL EN EQUIPE DANS  LE PROCESSUS CREATIF, CHEZ ALLESWIRDGUT ?
HS: Le travail collaboratif est absolument déterminant pour nous. D’abord parce que c’est en équipe que nous avons commencé. D’emblée, nous avons compris les avantages qu’il y a à travailler ensemble et ça a été pour nous un facteur de réussite. Après avoir testé le modèle à petite échelle, nous l’appliquons maintenant avec une grande équipe de 55 créatifs. Plus on est, plus il y a d’idées.

COMMENT FAITES-VOUS POUR DELEGUER LE TRAVAIL A PLUSIEURS EQUIPES TOUT EN CONSERVANT LE CONTROLE CREATIF ?
HS: Il y a toujours des projets majeurs dans lesquels la direction est fortement impliquée, surtout quand il s’agit d’en définir l’ADN et de donner l’impulsion. Par la suite, l’équipe qui est en charge du projet s’investit davantage et nous sommes alors dans une démarche d’accompagnement. Mais en matière de projets de grande envergure, de relations avec les donneurs d’ordre ou de décisions importantes, nous sommes très présents. Et puis nous discutons régulièrement de l’avancement des projets avec nos équipes.

COMMENT DONNEZ-VOUS FORME A VOS VISIONS ?
HS: Nous sommes fortement attachés au principe « Form follows function » (la forme découle de la fonction) qui a plutôt évolué aujourd’hui vers « Form follows energy » (la forme découle de l’énergie), parce que les modèles économes en énergie prennent de plus en plus d’importance. Dans la pratique, la forme qu’adopte le projet et la démarche qui y mène sont aussi individuelles que les équipes elles-mêmes. Nous avons des ateliers tous les vendredis pour échanger, communiquer, discuter. C’est là qu’a lieu une réflexion théorique sur nos visions. Nous utilisons plusieurs méthodes, mais en général, à partir des différents modèles, visualisations, diagrammes ou discussions, il se dégage une ligne directrice que nous définissons et développons ensemble.

OU PUISEZ-VOUS VOTRE INSPIRATION ?
HS: Dans une société de l’information comme la nôtre, où l’on est constamment sollicité, l’inspiration nous submerge presque en permanence. L’important, c’est de trouver le calme nécessaire pour détecter dans tout ça les informations vraiment utiles. Chacun trouve le calme à sa façon. Je m’abstrais de ce monde qui va à cent à l’heure et je fais le lien entre les inspirations et les envies dont je me souviens. Et la plupart du temps, ça me donne une idée nouvelle.

COMMENT, DANS LE FUTUR, ALLONS-NOUS VIVRE ET TRAVAILLER ?
HS: Quand on essaie de se projeter dans l’avenir, il ne faut jamais perdre de vue le passé. Si l’on regarde les cent dernières années, on voit tout ce qui a évolué en bien dans notre vie et dans notre travail. Ça rend quand même optimiste par rapport au futur. La communication est plus que jamais la clé du succès. Ça va influencer nos univers professionnels. Par ailleurs, le travail ne dépendra plus autant d’un endroit précis, ce qui rendra notre vie plus agréable. Personnellement, je suis convaincu que dans le futur, notre vie privée et professionnelle sera plus facile qu’aujourd’hui.

QUELLES EVOLUTIONS ENVISAGEZ-VOUS POUR L’AVENIR DE L’ARCHITECTURE ?
HS: Je vois une alliance entre innovation et tradition. Dans des domaines comme la recherche en matériaux et les processus de construction, notamment, il y aura beaucoup d’innovation. Cette tendance se dessine déjà aujourd’hui avec l’automatisation, la préfabrication, l’impression en 3D, etc. Mais d’un autre côté, je pense que nous allons revenir de plus en plus à des techniques anciennes, parce qu’elles peuvent nous apprendre à retrouver la simplicité.

CHEZ BENE, NOUS SOMMES PERSUADES QU’UN ESPACE BIEN CONÇU PEUT EXERCER UNE INFLUENCE POSITIVE SUR LES HOMMES ET, AINSI, CONTRIBUER AU SUCCES D’UNE ENTREPRISE. QUEL EST, A VOTRE AVIS, LE LIEN ENTRE LE TRAVAIL, L’HUMAIN ET L’ESPACE ?
HS: C’est l’être humain qui est au centre de tout. C’est autour de lui que l’on doit planifier et construire. Et de la même façon que notre société évolue, notre travail et notre espace doivent évoluer. L’espace constitue la base d’un monde du travail fait pour l’homme, il en définit les limites. Mieux on s’y  sent et plus on a envie d’y aller. Donc un espace bien conçu est essentiel  pour fournir un bon travail.

SI VOUS POUVIEZ TRANSFORMER LE CIEL, A QUOI RESSEMBLERAIT-IL ?
HS: Là, j’avoue que je suis content que les hommes ne puissent pas tout transformer. Il est bien comme il est.

DERNIERE QUESTION : QUAND EST-CE QUE « TOUT FINIT BIEN »* ?
HS: Quand c’est terminé. Si tout n’est pas bien, c’est que ça n’est pas encore la fin.
* Allusion au nom de l’agence AllesWirdGut qui signifie littéralement : tout finira bien.

 

THE OU CAFE

FILM OU SERIE ? Film, c’est clair.

VOITURE ELECTRIQUE OU PORSCHE ?   Vélo.

ESPRESSO OU FLAT WHITE ?  Espresso. L’autre, je ne sais pas ce  que c’est.

PARC MUNICIPAL OU JARDIN COLLECTIF ?    Parc municipal.

FILM PREFERE ? Halbe Welt de Florian Flicker.  

NOIR OU BLANC ? Je suis incapable de choisir. Les deux. 

LIVRE OU JOURNAL ? Livre, sans hésiter. 

VIENNE OU MUNICH ?   Vienne.

LE PLUS BEL OBJET DU BUREAU ? Je crois que c’est le baby-foot.

HEURE DU JOUR PREFEREE ? 7h et demie du matin.

bene.com


...

Bene Edition: New Work Spaces II

Le rapport de tendances Bene consacré aux bureaux et aux environnements de travail, se penche sur les développements significatifs et les défis qui influencent le design des espaces de travail, présents et à venir. Des tendances allant de la transformation des travailleurs de la connaissance « knowledge workers » en « solution workers », aux évolutions identitaires de la culture d’entreprise, en passant par le bureau comme espace d’apprentissage.

De nouvelles lignes d’horizon se dessinent dans les environnements de travail : aussi bien en matière de technologie, qu’au niveau du management ou des infrastructures. De plus en plus, la création, l’interaction et la communication deviennent les éléments clés de la réussite. Tout l’enjeu est de trouver les solutions les plus appropriées pour relever ces challenges. Savoir garder le cap et continuer de composer avec les vents du succès, demande aux entreprises d’être au fait des tendances à venir pour les prochaines années. Notre étude de tendances « New Work Spaces II » leur fournit à cet effet une boussole, les aiguillant sur les nouvelles évolutions et types d’environnement qui marqueront les modes de travail de demain.

Organisée autour de 7 thèmes principaux, cette étude offre, à tous ceux qui travaillent dans des bureaux ou s’intéressent à leurs aménagements, une excitante plongée dans les dernières tendances. Notre étude précédente a été publiée en 2010, et dégageait cinq thèses sur le bureau du futur comme destiné à:

• Être un espace ou la principale ressource serait la connaissance
• Être un espace de collaboration et de communication (We-Place)
• Développer une véritable identité culturelle
• Offrir un éventail d’espaces de travail distincts
• Voir le quotidien des collaborateurs transformé grâce à des technologies à dimension humaine.

Des thèmes depuis confirmés, certains demandant à être partiellement réévalués. Nous avons aussi détecté de nouvelles tendances. Toutes ces évolutions sont rassemblées dans une analyse élargie et actualisée, le trend report « New Work Spaces II ».
 

Nouveaux thèmes

Aujourd’hui, trouver des solutions au quotidien est la nouvelle gageure : les « knowledge workers » deviennent les « solution workers ». Autres tendances mises en lumière pour leur impact sur l’aménagement d’espace : le fait que l’environnement de travail devienne aussi un véritable espace d’apprentissage, où chacun va acquérir et développer des compétences. La santé aussi est devenue un enjeu crucial, non plus seulement au niveau du bien être personnel au travail, mais bien au niveau du succès de l’entreprise dans sa globalité.

Le trend report “New Work Spaces II” est une publication “Bene Edition’, disponible en version reliée sur demande à office@bene.com, ou à consulter en ligne sur https://bene.com/brochures/trendreport-work-spaces-II/.


 

bene.com


...

Le Bene Nice Wall, powered by we-inspire

Un espace de créativité proposant un support multimedia pour la collaboration

En étroite collaboration avec we-inspire, Bene a développé un module d’espace dédié aux réunions, aux brainstormings et aux présentations : le Nice Wall – une cloison interactive continue, sans cadre, et extensible jusqu’à 30 mètres. Le travail en équipe gagne en performance et s’appuie sur des méthodes nouvelles qui intègrent tous les participants de manière simultanée. Combinée avec les éléments tapissés de la collection à succès PARCS, le Nice Wall, fruit de la coopération Bene avec we-inspire, permet de faire de tout espace de travail classique un espace d’innovation multimédia, faisant la part belle à l’interactivité et à l’échange, dans un véritable bureau à vivre.
 

Place aux idées et à l‘innovation

Les idées sont la principale ressource du XXIe siècle. Dans notre monde globalisé, une simple et unique idée peut influencer et définitivement changer les méthodes de travail de millions de personnes. Cette idée peut provenir de sources d’inspirations très diverses : qu’il s’agisse d’un croquis sur un coin de table, d’un cliché pris à la volée avec son smartphone, ou encore d’une bref échange avec un collègue d’un autre service. Rassembler ces sources d’inspiration permet de créer un environnement propice à la créativité et aux idées nouvelles.

Afin de réunir les conditions favorables à ce processus créatif qui repose sur des sources d’inspiration tout aussi bien analogiques que numériques, Bene a travaillé depuis 2005 au développement de nouveaux espaces de travail créatifs bénéficiant d’un support multimédia intelligent. L’un des aboutissements de ces travaux est le Nice Wall, en coopération avec we-inspire : une cloison interactive permettant à plusieurs personnes de travailler de façon simultanée sur le même contenu numérique. Le Nice Wall combine technologies et logiciels existants pour proposer une cloison extensible en continue sur plusieurs mètres. Jusqu’à sept participants peuvent y écrire et dessiner grâce au stylo numérique Anoto. Le Nice Wall est l’outil parfait pour les présentations, les brainstormings, ou encore les réunions. Le résultat de ce travail en commun peut être sauvegardé et diffusé très simplement.
 

Travail en équipe avec support numérique

En utilisant des outils de dessin vectoriel alliant rapidité de saisie et rendu au pixel près, managers, designers, développeurs, consultants et commerciaux n’auront plus à « bricoler dans leur coin » : ils pourront partager les solutions et résoudre les problèmes en étant physiquement ensemble grâce au Nice Wall. Cette surface de travail interactive ouvre de nouvelles perspectives aux collaborateurs.
 

Des applications sur mesure

W´sketch

Avec l’application w´sketch, il est possible de représenter des idées et des croquis dans les moindres détails au format vectoriel. L’intégration d’images étend encore les possibilités : qu’il s’agisse d’élaborer une présentation ou d’échanger autour d’un contenu, des modes de sélection et de transformation de contenu innovants combiné au caractère intuitif des menus et des barres d’outils permettent de travailler de manière rapide et précise.

W´brainstorm

L’application w’brainstorm est l’outil idéal pour les activités de brainstorming, et de prise de décision : des tâches sur lesquelles plusieurs utilisateurs peuvent travailler simultanément. Des post-it numériques dotés d’un zoom automatique, et reliés de manière dynamique, ainsi que l’utilisation de couleurs différentes, aident à structurer rapidement et clairement les contenus.

W´write

Les idées lumineuses peuvent survenir n’importe où et n’importe quand, c’est pourquoi l’application w’write permet de travailler aussi sur papier. Jusqu’à sept personnes munies de stylos spécifiques peuvent ainsi intégrer en temps réel des croquis et des notes manuscrites papier. Le contenu généré peut aisément être réutilisé à travers w’sketch et/ou w’brainstorm.

Un pont entre les générations et les méthodes de travail

La technologie passe à l’arrière-plan et n’entrave plus la communication directe. L’intégration de médias traditionnels comme les post-it et les paperboards, permet aux collaborateurs les moins à l’aise avec les complexités techniques d’utiliser facilement le Nice Wall. Cela favorise leur intégration dans les processus de travail utilisant les supports multimédia. Le Nice Wall permet comme aucun autre outil de prendre aisément en compte les différentes manières de travailler et les différentes qualifications de chacun au-delà de tout fossé intergénérationnel.
 

Une combinaison gagnante : Nice Wall et PARCS

Combinée avec les éléments tapissés de la collection PARCS, la cloison Nice Wall transforme toute salle de réunion en un environnement de travail multifonctionnel et idéal pour les échanges aussi bien formels qu’informels. En plus des présentations classiques, elle crée aussi un espace idéal pour les réunions créatives et les ateliers.

bene.com


...

L’inspiration en trois dimensions : Bienvenue dans le futur.

Seulement 17 jours ont été nécessaires à la construction du Bureau du Futur. Durant cette période, ni béton à mélanger, ni déchets à ramasser. Le bâtiment a été imprimé en 3D avec une imprimante d’une hauteur de 6 m et d’une longueur de 46 m. Ce sont les premiers bureaux au monde réalisés ainsi, en parfait état de marche, équipé de l’électricité, de l’eau, des télécommunications et de la climatisation.

{exp:bene_summary:display_summary field="summary_1" width="100" align="left"}{summary_1}{/exp:bene_summary:display_summary}

L’aménagement intérieur est tout aussi novateur. Le bureau est aussi bien le camp de base des équipes projet que le lieu de rencontre des invités internationaux. La communication et le travail d’équipe sont ici au coeur des préoccupations.

Au centre du projet, l’IDEA LAB de Bene, qui est bien plus qu’un espace de brainstorming classique : il crée un environnement où de grandes idées peuvent éclore. Le processus créatif commence autour de l’IDEA WALL, la cloison interactive. Autour sont disposés les éléments des gammes TIMBA et PARCS qui favorisent la communication, le dialogue et l’échange, tout en offrant des possibilités de retrait.

Il n’y a pas très longtemps, l’impression en 3D n’était qu’un rêve. Ce rêve est désormais devenu réalité. Avec ce premier bureau en 3D en état de marche, nous avons posé un jalon important, à l’échelle mondiale, dans le domaine de l’immobilier et de la construction.

Son Altesse Mohammed Al Gergawi, ministre d’Etat pour les affaires du Cabinet du gouvernement fédéral et président du Comité National de l’innovation des E.A.U.

Sous les palmiers, la performance

La salle de conférence, équipée avec le programme FILO, dégage une élégance intemporelle. Les Dock-In Bays de la gamme PARCS offrent une possibilité de repli pour se concentrer sur son travail. Très prochainement, à côté du Bureau du Futur, on verra surgir le non moins ambitieux Musée du futur – une pépinière dédiée aux idées, à l’innovation et à l’inspiration. Le futur est déjà en marche, semble-t-il. Et chez Bene, nous sommes fiers d’en être acteurs.

bene.com


...

Lamps - Shine a Light

Les lampes à technologie LED mettent le travail en lumière et en valeur. En voici un brillant exemple : conjointement avec Nimbus, pionnier de la technologie LED, Bene a développé de nouveaux luminaires adaptés aux différentes zones du bureau – Lamps. Les formes épurées de Lamps ont été dessinées par le studio de design londonien PearsonLloyd.

Sémaphores, balises ou lanternes disséminés entre les îlots de communication et les espaces de travail du bureau – les nouvelles Lamps de Bene diffusent la lumière avec intelligence. Elles offrent une qualité d'éclairage optimale : elles permettent non seulement d'éclairer le poste de travail, mais créent également une ambiance agréable. Le bien-être des collaborateurs s’en trouve accru, leur concentration stimulée.

Les lignes simples, presque idéales, des Lamps portent indéniablement la griffe de PearsonLloyd. Ces lampes s'intègrent parfaitement dans l’univers de PARCS et DOCKLANDS. Ces deux gammes ont connu un grand succès.

Conçues par ce même cabinet londonien pour Bene, elles proposent des solutions adaptées aussi bien pour les réunions en tout genre, que pour les moments où l’on a besoin de se retirer pour travailler à l’écart. Leur ligne sobre évoque celle des réverbères modernes – rien de plus logique : Luke Pearson et Tom Lloyd dessinent également du mobilier urbain et de l'éclairage public.
 

Une qualité d'éclairage optimale grâce à la technologie innovante LED.next

Nimbus a développé cette nouvelle gamme de lampes en exclusivité pour Bene. Grâce à la technologie innovante LED.next, la lumière des Lamps n'éblouit pas et présente une température de couleur idoine. Dotées d'une commande gestuelle sans contact, l'intensité de ces luminaires peut être réglée de manière intuitive. Le capteur est intégré dans le socle : il suffit de passer la main à 2 ou 3 cm au-dessus du capteur pour augmenter ou réduire l'intensité lumineuse progressivement et en douceur.
Les Lamps existent en deux tailles : 450×180 mm ou 500×250 mm, et en deux modèles différents : sur socle ou montée directement sur le plan de travail.
 

Nimbus – accélérateur d'innovation

Fondée en 1988 par l'architecte Dietrich F. Brennenstuhl, la société Nimbus Design GmbH est devenue en 2008 le Nimbus Group. Il est considéré comme le leader de l'innovation dans le domaine de la technologie LED. Conçus, fabriqués et commercialisés à Stuttgart, leurs luminaires allient subtilement design épuré et ingéniosité technique. C’est la nouvelle référence en termes de design et de technologie. Au-delà de ses produits innovants, le groupe Nimbus a également décidé de faire la « différence », et ce jusqu'au cœur de sa culture d'entreprise. Ainsi, il finance des projets sociaux dans la région, transporte ses produits au moyen de véhicules solaires et a instauré tous les matins la pratique du petit-déjeuner pris en commun à la cantine de l'entreprise. Depuis 2006, Nimbus a réalisé plus de 8 000 projets LED : de l'équipement d'appartements et de cabinets médicaux jusqu'à la conception de l'éclairage de tours de bureaux et de sièges d'entreprises, comme par exemple le siège des Services généraux de la société Unilever à Hambourg.
 

PearsonLloyd – le célèbre studio de design londonien

Le studio de design londonien PearsonLloyd compte parmi les plus réputés d'Europe. Luke Pearson et Tom Lloyd l’ont créé à Londres en 1997, à l'issue de leurs études au Royal College of Art. De nombreux prix internationaux récompensent leurs travaux dans le design industriel et la conception de mobilier. Luke Pearson et Tom Lloyd sont également reconnus dans le domaine des transports et des espaces publics. Leur objectif : transformer l'univers du bureau en un lieu de vie, stimulant et plus humain. Ils ne cessent de remettre en question l'esthétique technique, encore très prédominante dans le monde du travail. Le partenariat entre Bene et PearsonLloyd est couronné de succès depuis de nombreuses années. PARCS a été le premier fruit de leur collaboration. Aujourd’hui, les nouvelles Lamps donnent le ton : Shine a Light! Shine a Light on me!
Ou autrement dit : « Brille ! Mets-moi en valeur ! »
 

Lamps – Caractéristiques techniques

Structure en aluminium anodisé, abat-jour en polyester, diffuseur en verre acrylique. Socle en acier époxy.
Nombre de LED : 35 ou 56.
Puissance de raccordement au réseau : 8 W/230 V/50 Hz.
Éclairage : technologie LED.next intégrée.

bene.com


...

Des tapis racontant une histoire - une interview avec Nani Marquina

L'histoire de Nanimarquina a commencé dans les années 80, sur la base d'une idée simple : le désir de créer et de produire des tapis contemporains. Au cours de nombreux voyages en Inde, au Pakistan ou au Népal, les équipes de Nanimarquina se sont inspirées de l'artisanat traditionnel de fabrication de tapis. En 1993, la production a été installée en Inde où l'entreprise s'engage également dans le cadre de projets sociaux.

L’esprit d’innovation de Nanimarquina se manifeste par des valeurs fortes telles que l’innovation, l’observation, la communication et l’émotion. La marque accorde une attention particulière au choix des matières premières et des processus de fabrication.

Fruit de sa collaboration avec Bene et le studio de design britannique PearsonLloyd, la collection de tapis Greenwich s’inspire des sentiers et des routes sinueuses d’un parc emblématique de Londres : le parc de Greenwich.

Dans cet entretien, Nani Marquina nous parle de son amour du design et nous raconte comment les nœuds et les couleurs peuvent tisser une histoire.
 

Vous avez commencé votre carrière comme architecte d’intérieur. Quand avez-vous découvert votre amour du design textile, et plus particulièrement du design de tapis ?
Petite déjà, le dessin faisait partie intégrante de ma vie. Mon père a été l’un des premiers designers industriels en Espagne, j’étais fascinée par les esquisses qu'il rapportait tous les jours à la maison. C’est lui qui m’a transmis cette passion du design. Mais je n’ai pas décidé du jour au lendemain de dessiner des tapis. Au début, je créais seulement des motifs décoratifs pour des aménagements d’intérieur. C’est là que j’ai appris qu’il existait peu de tapis véritablement bien dessinés.


Qu’est-ce qui distingue un produit Nanimarquina des autres tapis ? En quelques mots, comment caractériseriez-vous vos designs et vos produits ?
Lors du développement de nos tapis, nous portons une attention particulière au choix des matières premières et à l’étude des méthodes de production traditionnelles. Il ne s’agit plus seulement de textures, de couleurs et de nœuds, mais de véritables œuvres d’art, qui racontent une histoire. C’est là notre valeur clé : vous n’achetez pas un tapis, vous achetez une histoire. Je pense que ma passion pour l’art et la nature a fortement marqué mon travail.

Nanimarquina est reconnue pour un design exceptionnel, une qualité supérieure, une large palette de couleur et un travail artisanal. Vos tapis sont noués à la main dans des pays comme l’Inde, le Maroc, le Pakistan et le Népal. Comment vous y êtes-vous prise pour trouver vos partenaires dans ces régions ? Vous devez certainement avoir beaucoup d’histoires à raconter…

Oh oui, ça c’est sûr ! Chaque pays m’inspire à sa façon. En général, nous faisons la connaissance de nos partenaires au cours de nos déplacements. Nous partons à la recherche d’ateliers traditionnels, nous regardons les gens travailler et nous nous en inspirons. Ensuite, tout dépend de leur volonté de travailler avec nous, et de produire des tapis sur commande.


Les tapis Greenwich de Bene sont produits en Inde. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les processus de production et les personnes qui y prennent part ? Comment le savoir-faire traditionnel s’y intègre-t-il ?
Le processus de production est toujours un travail d'équipe. Ce sont les connaissances et les outils de travail de nos collaborateurs qui nous permettent de répondre au mieux aux exigences de nos clients.

Le savoir-faire traditionnel est très important dans la fabrication, car nous sommes constamment à la recherche de méthodes anciennes à faire revivre. Pour nous, les meilleurs tapis restent ceux faits à la main. Et parmi ceux-ci, les tapis requérant le plus d’attention et de temps à réaliser sont les plus appréciés, ceux qui ont nécessité le plus de soin et d’assiduité. Des tapis noués selon des méthodes traditionnelles de fabrication, comme les Kilims, les Dhurries ou les Sumaks deviennent des œuvres d’art uniques. Ils sont non seulement le produit de nombreuses heures de travail mais traduisent également l'histoire d'une autre culture : c'est ce qui leur confère toute leur valeur.


Vous avez délocalisé toute votre production dans des pays en voie de développement. Comment abordez-vous les conditions de travail locales et la problématique sociale ?
Permettez-moi de prendre l’exemple de l’Inde. Dès que l'on atterrit dans ce pays, on comprend tout de suite qu'il faut arriver à y nouer une réelle relation pour pouvoir y travailler. Un an après notre arrivée, nous avons donc fondé l'organisation indienne Care & Fair qui lutte contre le travail des enfants dans le secteur de la fabrication de tapis.

Il y a cinq ans avec Care & Fair, nous avons lancé le projet Kala : pour chaque achat d’un tapis de la collection Kala, Nanimarquina fait un don de 150 € en faveur de l'école Amita Vidyalaya à Bhadohi. Grâce à ce projet, Nanimarquina soutient une école scolarisant près de 600 écoliers âgés entre 10 et 15 ans. C’est de cette manière que, pas à pas, nous essayons de contribuer localement à l’amélioration des conditions de travail.


La préoccupation environnementale est l’une des valeurs clé de votre marque. Pouvez-vous nous donnez quelques exemples de votre engagement en faveur de l’environnement ?
Pour la majeure partie de nos collections, nous utilisons des produits de nettoyage écologiques, à l’instar du détergent naturel Ecosheen : un produit biodégradable garanti sans agents chimiques non naturels. Il contribue de plus à préserver l’éclat des couleurs, la brillance, et la douceur des tissus.

En règle générale, nous essayons autant que faire se peut d'utiliser des produits biodégradables ou recyclables. Par ailleurs, nos méthodes de fabrication traditionnelles contribuent largement à préserver les ressources pour les générations futures.

Notre souci du recyclage nous a amené à initier d’autres créations comme le tapis Bicicleta : produit depuis 2004, il est fait à 100% de matériaux recyclés. L'idée de ce tapis nous est venue en Inde. En effet, le moyen de transport le plus répandu en Inde est le vélo. Nous avons alors décidé d'utiliser des chambres à air usagées en guise de matière première et ainsi de participer au recyclage. D’autres tapis Nanimarquina, comme le modèle Global Warming, véhiculent un message puissant. Ils invitent à réfléchir sur la situation de la Terre. Le changement climatique et le bien-être de notre planète sont entre nos mains.


La gamme de tapis Greenwich est caractérisée par un assortiment de couleur très original. Comment se passe la teinture ? Qu’est-ce qui entre en jeu lors de la sélection des couleurs et des matériaux ?

Le choix des bonnes couleurs est l’une des étapes les plus cruciales du design. Je suis persuadée que chaque couleur représente un sentiment et que chaque sentiment a sa propre couleur. Les couleurs peuvent influencer les sentiments des êtres humains, il est donc important de bien les choisir. En ce qui concerne la collection Greenwich, nous avons surtout essayé d’obtenir une certaine harmonie entre les différents modèles.
 

La collection de tapis Greenwich est réalisée en collaboration avec Bene et PearsonLloyd. Quel a été votre rôle dans le processus de création ?

Le rôle de l’équipe de designers de Nanimarquina a été de conseiller Bene et PearsonLloyd en leur présentant les différentes techniques de nouage à la main, quelles étaient les fibres les plus appropriées, sous quelle densité etc. …


Pour Bene, le bureau est un espace de vie qui doit laisser libre cours à la réflexion créative et à la communication. Quel est le rôle que peuvent jouer les tissus, notamment les tapis, dans l'univers du travail contemporain ?
Les tapis jouent effectivement un rôle très important dans l'aménagement de l’espace, notamment au niveau du poste de travail. Les couleurs et les formes d'un tapis peuvent donner une connotation particulière à un espace, lui conférer un aspect plus ou moins officiel et sérieux, ou au contraire lui apporter une ambiance conviviale et chaleureuse.


Vous travaillez souvent avec des designers internationaux. Selon vous, qu’est-ce qui rend de telles coopérations si passionnantes ? N’est-ce pas quelquefois compliqué de trouver une solution qui convienne à tous, lorsqu’autant d’esprits créatifs sont rassemblés autour de la table ?

Non, ce n’est pas compliqué, ou tout du moins, pas toujours ! En règle générale, les designers nous contactent directement avec une première ébauche, puis nous travaillons ensemble afin de trouver le meilleur design et le mode de fabrication le plus approprié pour le projet en question.

Lorsque plusieurs créatifs travaillent ensemble, il y a tellement d’idées nouvelles qui surgissent, c’est incroyablement enrichissant. Les idées apportées par ceux qui ne sont pas au fait des contraintes liées à la fabrication peuvent être extrêmement créatives, voir même novatrices.
 

Quels sont vos rêves pour l’avenir ? Y a-t-il encore quelque chose que vous adoreriez faire ou accomplir ?
Je trouve passionnant que, de nos jours, les gens en sachent tant en matière de design, et y attribuent de plus en plus d’importance. Ils en savent plus sur ce qu’ils attendent d’un produit, et la demande de tapis fait main est en plein essor. Dans un tel contexte, mon objectif principal est de continuer à innover, d’insuffler de l’émotion et de créer du lien à travers mes tapis.

bene.com


...

Bene Expert Talk « Co-Creating Tomorrow »

Bene Belgium fête ses 10 ans ! Pour célébrer dignement cet anniversaire, nous avons le plaisir de vous convier à la table ronde Bene Expert Talk « Co-Creating Tomorrow » dans les tout nouveaux bâtiments de notre partenaire Potiez-Deman.

Co-Creating Tomorrow, ou comment favoriser la coopération créative pour être plus innovant et stimuler la performance des équipes.

Les Bene Expert Talks réunissent consultants internationaux, designers et entrepreneurs afin d’échanger sur le travail en équipe comme catalyseur de la réussite en entreprise et de l’apport décisif de l’aménagement de l’espace dans cette dynamique.

EXPERT TALK « Co-Creating Tomorrow »*

Jeudi 6 Novembre 2014
Potiez-Deman, Avenue de Bâle 8, 1140 Evere, Belgique (Plan d'accès)

16h00 Accueil
17h00 Intervention par Tom Lloyd (studio de design PearsonLloyd)
Table ronde avec Thomas Fundneider (PDG theLivingCore),
Yves Van Durme (Consulting Partner, Deloitte),
Ides Pintelon (Senior Program Manager),
Luc Buelens (Architecte, Bureau d'architectes Buelens)
Animateur : Michael Freund (Pr. Département Média, Webster University de Vienne)
18h30 Soirée anniversaire avec DJ et cocktail dînatoire

Merci de vous inscrire en ligne avant le 23 octobre 2014.

Dès 14h00, venez également vivre ce que sera le travail en équipe de demain et tester par vous-même en avant-première en Belgique le Nice Wall dans notre installation Innovation Hub.

Nous nous réjouissons de vous accueillir !

Va Bene !

*Table ronde en anglais

bene.com


Sièges Bene

Mobilier de bureau Bene Et en particulier les sièges Bene.

Voir bene.com

Quelques données sur la page Mobilier de bureau BENE

  1. Le top 5
  2. 1 - meuble interieur tunisie
  3. 2 - bureau
  4. 3 - mobilier bureau tunisie
  5. 4 - meuble de bureau en tunisie
  6. 5 - meuble de bureau tunisie
Les 10 expressions suivantes

- mobilier bene
- spirale mobilier
- meubles de bureau tunisie
- mobilier de bureau maroc
- meubles interieur tunisie
- santander consumer france
- meuble bureau tunisie
- meuble intérieur tunis
- mobilier novateur
- meuble novateur

Puis les mots-clé suivants

société spirale, bene mobilier, societé mobilier+ tunisie, meubles en Tunisie, meuble bureautique en tunisie, mobilier de bureau bene, meuble interieur+tunisie, "Bene" + espace entier, CONCEPT DE MEUBLE NOVATEUR, meuble de bureau de style

  1. Les 5 derniers
  2. caisson bureau occasion toulouse
  3. fabrication design mobilier bureau tunisie
  4. séparateur bureau occasion toulouse
  5. meuble de bureau occasion tunisie
  6. magasin d armoire toulouse
Les 10 expressions précédentes

- materiel bureau occasion tunisie
- boutique mobilier bureau occasion toulouse
- fabricant meubles de bureau tunisie
- meuble bureau occasion tunisie
- mobilier de bureau occasion tunisie
- mobilier bureau occasion tunisie
- materiel de bureau occasion toulouse design
- armoires de couloir tunisie
- séparateur de bureau toulouse
- bureau occasion toulouse

Puis les mots-clé juste avant

les magasins de meuble de bureau en tunisie, Armoires d'occasion en Tunisie, mobilier de bureau bene, occasions meubles de bureau Tunisie, mobilier de bureau tunisie, GRANDE ARMOIRE DE BUREAU D OCCASION, cloison de bureau en tunisie, mobilier bureau occasion toulouse, magasin meuble bureau tunis, meuble bureau occasion tunis

Vous êtes ici

Accueil
Maison
Mobilier
Mobilier de bureau

Ce site traite principalement de : armoire à rideaux, cloison de bureau, cloison de couloir, caisson à tiroirs ...

Ajouter cette page à vos marque-pages

Vous souhaitez ajouter "Mobilier de bureau BENE" à vos favoris?
Appuyez sur ctrl + d et c'est enregistré dans vos favoris ! Plutôt pratique pour retrouver un site utile.

Placer un lien vers Wananow.net

Vous êtes webmaster, et vous voulez faire un lien vers "Mobilier de bureau BENE"? Insérez simplement ce code sur votre site:

<a href="http://www.wananow.net/mobilier-bureau-bene/s165" title="Site Mobilier de bureau BENE"><img src="http://www.wananow.net/wana80.png" alt="Guide gratuit Wananow : Mobilier de bureau BENE" border="0" /></a>
<br /><span style="text-align:center;"><a href="http://www.wananow.net/mobilier-bureau-bene/s165" title="Site Mobilier de bureau BENE chez Wananow">Guide sur Mobilier de bureau BENE chez Wananow</a></span>


ce qui affichera :
Guide gratuit Wananow : Mobilier de bureau BENE
Guide sur Mobilier de bureau BENE chez Wananow